Pages

lundi 23 novembre 2009

Review Concert : Grizzly Bear + St. Vincent @ La Cigale 21/11/09

L'attente fût bien longue pour voir Grizzly Bear dans une salle parisienne, moi qui avais déjà mon billet depuis la mise en vente (en juillet?)
Elle fût encore plus longue lorsque j'ai appris que le groupe avait des problèmes de transport (d'une soit disant boite de vitesse cassée) et que l'ouverture des portes était retardée d'à peu prêt 2h... ce qui m'a valu de chopper la grippe bien comme il faut (bien fait!)
Du coup, j'ai pu faire un peu de promo pour le groupe à l'entrée "C'est qui qui joue ce soir?" "Grizzly Bear" "Et c'est quel genre ?" "Heuuuuuuu..."
J'ai eu peur que le concert soit annulé à cause du couvre-feu, un gros "ouf" de soulagement vers 20h30 quand arriva le Tour bus orange avec Fifa intégré et ses 4 cavaliers Daniel (Yeah!), Ed et les 2 Chris.

Bref, Grizzly Bear est l'auteur d'un des meilleurs albums de l'année : Veckatimest (review), c'est également le groupe qui m'avais motivé à faire la Route du Rock (car c'était l'unique date en France, soit disant) même si j'ai pas pu profiter du concert comme il fallait...


Ma deuxième chance en quelque sorte, d'autant plus que la première partie est St. Vincent que j'adore sur CD mais que j'ai pas trop accroché à St-Malo...
J'espérais la voir avec un vrai groupe afin de lui donner une deuxième chance... pour ne pas entendre des versions arrangées d'Actor ou de Marry Me.





Première Partie : St. Vincent

C'est donc dans une course contre-la-montre chaotique que le concert commence, le set d'Annie Clark ayant été réduit à 4 pauvres chansons pour un total d'environ 15 minutes...
Moi qui voulait lui donner une seconde chance c'est loupé !
Annie est toujours toute seule et joue encore des versions très bizarres/expérimentales de ses 2 albums que j'ai toujours un peu de mal à digérer, je peux dire que je suis toujours assez déçu.
Quand on connait bien le génialissime Actor Out Of Work, single d'un des meilleurs albums de l'année, ça me fait un peu bizarre... seul Marrow m'a un peu réjouis.
La voix reste néanmoins très bien voir parfaite, on ne peux pas lui enlever ça mais je trouve que ça manque un peu de rythmes.

St. Vincent - Actor Out of Work (Live)

St. Vincent - Actor Out of Work (Official Videoclip)


Setlist :
Jesus Saves, I Spend
Actor Out Of Work
Save Me From What I Want
Marrow



Headliner : Grizzly Bear



La Cigale était soldout depuis un bon bout de temps, tout le monde s'arrachait les billets pour voir Grizzly Bear.
Le décor était assez original, des bocaux avec des ampoules éparpillés un peu partout sur la scène.
Comme à St-Malo, ce sont les membres du groupe eux-mêmes qui font les ingés sons et branchent leurs matos.

Le concert commence par le premier morceau de Veckatimest : Southern Point qui plonge la salle directement dans l'ambiance du disque. Merci qui ? MERCI DANIEL ROSSEN !! [/fanboy]

Grizzly Bear - Southern Point

Il va sans dire que les voix auront été incroyables toute la soirée, notamment sur le refrain de Cheerleader et que j'ai été bluffé par le jeu de guitare donné par Daniel, quelle fluidité !
Sans surprise, Veckatimest aura été à l'honneur avec 8 des 15 titres joué ce soir-là.
Les autres albums n'ont pas été oubliés : pour Yellow House il y a eu Lullaby, Little Brother, Colorado ou encore le tube Knife (qui a nécessité 2 tentatives) où l'on peux vraiment voir tous les effets que Chris Taylor rajoute à sa voix, c'est un peu son morceau à lui.

Puis vient le moment de la surprise, Ed invite Leslie Feist sur scène !
Elle chantera Service Bell, l'original étant extrait de Horn of Plenty mais repris en duo dans la compil' Dark Was The Night (OUI ENCORE!)

Grizzly Bear + Feist - Service Bell


Pour une surprise, c'en est vraiment une ! "It's only for Paris!" malgré le fait que Feist s'était déjà invité avec les Kings of Convenience à Paris. A mon avis, elle prépare le successeur de The Reminder à Paris (enfin c'est presque sur du coup)
Elle est même restée et a essayée de remplacer Victoria Legrand (Beach House) dans les chœurs du tube de Veckatimest Two Weeks que l'on peux entendre (hélas) dans une pub Peugeot.

Puis aussi on a pu admirer le talent de multi-instrumentaliste de Chris Taylor, passant de la clarinette à la sorte de saxophone (avec un souffle impressionnant) tout en gérant parfaitement la basse. (Rickenbacker ftw, avis aux dons ou aux cadeaux de Noël...)

Évidemment, gros moment d'extase quand il y a eu Ready, Able un de mes morceaux préférés, si mystique et envoutant... ou bien sur While You Wait For The Others les mots me manquent pour décrire cette perle.

Grizzly Bear - While You Wait For The Others

Entre temps, on a eu droit au moment de déprime profonde avec le titre le plus sombre : Foreground, joué dans une salle totalement silencieuse... ça foutais presque la trouille (J'ai pensé à monter au balcon et à me jeter après le morceau.)
"Comment rester heureux après Foreground quoi !"

Moment de grâce quand Daniel a joué les accords de On a Neck, On a Spit qui a littéralement transformé la Cigale en trampoline ou bien en salle de danse country, limite en me retournant je voyais des personnes avec des stetsons sur la tête... (non ok revenons sur Terre)
Pour un concert de Grizzly Bear, ça bougeait plus que pas mal! Un moment énorme que je n'avais pas connu à la Route du Rock...


Point final du show : He Hit Me chanté par Ed, laissant la Cigale sur une fin mélancolique... "He Hit Me" résonnait encore quelques minutes après la fin du concert.


En bref, une prestation bluffante du groupe, une très bonne setlist avec en prime les morceaux avec Feist, même si j'attendais Deep Blue Sea (snif).
Un début de soirée assez difficile mais qui s'est vraiment fini magistralement, le son était parfait malgré mon apriori sur les balances bâclées.
Merci Grizzly Bear pour n'avoir pas raccourci le set!

J'espère que la personne qui venais que pour St. Vincent a aussi apprécié Grizzly Bear, qui était vraiment au top Samedi soir !




Setlist :
Southern Point
Cheerleader
Lullabye
Little Brother
Knife
Fine For Now
Service Bell w/ Feist
Two Weeks w/ Feist
Colorado
Ready, Able
I Live With You
Foreground
While You Wait For The Others
On A Neck, On A Spit

He Hit Me


Grizzly Bear - On A Neck, On A Spit



Photos
Vidéos

3 commentaires:

Chickchickpea a dit…

Quel enthousiasme (malgré la grippe)!
Et hier, c'était quoi le programme ? Flèche, Chinese Man ou Juliette Lewis ?

Tony a dit…

J'devais voir The Pains of Being Pure At Heart Dimanche mais j'ai refilé mon billet à temps !
Cette semaine je n'avais rien de prévu et hier c'était mon lit :p

Erwan a dit…

4 titres, la pauvre Annie...
J'avais bien aimé son concert à St Malo moi, mais c'est vrai qu'avec un groupe ça doit être mieux (elle n'a tourné avec un groupe qu'aux USA)(c'est la crise...)