Pages

lundi 5 octobre 2009

Review Concert : Green Day @ POPB 04/10/09


Seconde manche de la tournée du 21st Century Breakdown (album) Tour de Green Day, cette fois dans l'antre parisien, j'ai nommé le POPB !
Après la sympathique prestation au Trabendo (review) gratuit en mai dernier, j'ai bien voulu retourner voir le pseudo trio dans une grande salle, avec un vrai show qui était au rendez-vous.
Petite (grosse) soirée, 2h30 de show et la plupart des chansons du dernier album que j'aime pas ont été jouées.
Green Day reste un groupe incontournable de la power-pop song efficace.





Première partie : Prima Donna

Groupe proche de Green Day et pour cause : le leader du groupe est membre du side project de Green Day, les Foxboros Hot Tubs.
C'est un groupe américain qui font toutes les premières parties de la tournée européenne.
Franchement au début je me disais : "ouais ça sonne comme un groupe de hard-rock 80s avec un chanteur de J-rock"
Puis "Oh mais c'est Blitzkrieg Bop avec des paroles différentes!" et ensuite "Oh mais c'est Raw Power avec des paroles différentes!" et enfin "Oh mais c'est Should I Stay Or Should I Go avec des paroles différentes!"
Bref, c'était tellement flagrant que ça me faisait peine (je sais pas si je suis la seul à qui a sauté aux yeux/oreilles, on va dire que je râle toujours mais là il fallait le souligner)




Headliner : Green Day


Bon ok, un concert comme ça de temps en temps, pour le fun et l'ambiance ça fait pas de mal ! Le POPB était archi blindé (j'ai rarement vu ça : 2km de files pour la fosse à l'extérieur et quand je rentre, les gradins noirs de monde)
Green Day c'est quand même un groupe que j'écoutais énormément étant adolescent donc je me devait de les voir dans un vrai concert.
Bercy était rempli de jeunes, tous plus fans les uns que les autres, moi j'ai rien contre eux/elles mais bon faut pas qu'elles se plaignent si ça bouge un peu "t'as qu'à aller en gradins :)" syndrome. Et puis pour aider à slammer, c'est pas top non plus.

Après une interlude ovationnée, un gars déguisé en lapin Energizer qui faisait le pitre sur scène sur un fond de Y.M.C.A repris par Bercy, Le stade éteint ses lumières à 20h00 pile : ÇA SENT LE SET BIEN LONG ! Ils pensent à nous au moins, Jeunesse qui doit travailler ou aller à l'école tôt le lendemain !

Sur un fond de Song of The Century, le groupe monte sur scène et sort le grand jeu : Décors LED dernière génération du plus bel effet qui imiterons des buildings américains comme sur 21st Century Breakdown ou d'autres effets tout au long de la soirée.
Parti de très loin, on arrive facilement à se faufiler vers les 4-5ème rangs pendant que ça bouge un peu.

Puis vient Know Your Enemy, scène enflammée (dans tous les sens du terme, explosifs, jets de flammes et public bien chaud, ce fût très fun même si cette chanson rend stupide à la longue *-*)




Ah oui, c'est le (très long) retour des HEEEEEHOOOO et des interludes (très longues aussi) où Billie joue avec le public, il a fait monter au moins 10 personnes sur scène toute la soirée (puis pour Stage Dive) et même un gamin de 11 ans qui va s'en souvenir toute sa vie je pense.
Il était armé d'une panoplie d'armes : Pistolets à eaux, lance à eau, bazooka lance-T-Shirt, Pistolets à P-Q and many more...

Je passe sur les nouvelles que j'ai moyennement apprécié ce soir là, mais mention à 21 Guns, je me voyais mal le dire mais en live, elle rend super bien ! (mieux que Boulevard...)

Bien sur, la folie sur les hits d'American Idiot : Holiday et American Idiot. Boulevard of Broken Dreams sonne moins bien que sur le CD par contre...
ça manquait d'autres hits de AI, enfin surtout Jesus of Suburbia, je crois qu'elle est vite devenue indispensable, déçu qu'ils l'ont pas jouée.

Mon souhait d'entendre Welcome To Paradise a été exhaussé ! On a eu le droit à She et When I Come Around en prime (et puis Basket Case, Long View of course... Dookie POWER)
Welcome To Paradise, perso je trouve que c'est la plus bourrin de toute la discographie, vous me direz-pas le contraire en regardant ce live là !
A noté le Karaoké assez chaotique des gens du public sur Long View qui ne connaissaient pas les paroles : Ne montez pas dans ce cas-là, limite moi aussi j'pouvais monter pour 1 phrase!
Au Trabendo, la nana avait plus assurée !





Après avoir attisé le public avec le célèbre riff d'Iron Man (Black Sabbath quoi !) Billy rejoue encore et toujours avec le public sur Brain Stew.

Super content quand ils ont joués les premiers riffs de Jaded, un autre morceau bien punk, sauf que... personne connaissait ! (c'est d'Insomniac, album que personne écoute) vraiment dommage que ça bougeait pas par contre.
Je passe sur King for a Day et cie, exactement pareil qu'au Trabendo donc pas de surprise.

Un rappel classique pour clôturer ce show foufou (American Idiot et Minority avec son jet de confettis) et un finish Billie seul à la gratte acoustique : Macy's Day Parade, Tell Me When It's Time To Say I Love You et Good Riddance (Time Of Your Life) repris en chœur par Bercy.
Setlist classique proche de celle de Toulouse à quelques titres près mais qui a ravi les jeunes fans et des ex-ados maintenant trentenaires.

J'ai bien aimé cette soirée, le show et l'ambiance était là. Billie était survolté comme jamais, un véritable frontman qui s'éclate sur scène.
Mais je ne pense pas que j'irais les revoir un jour, c'est surement la dernière fois que je les vois, Time is Running...


Setlist :

Song of the Century
21st Century Breakdown
Know Your Enemy
East Jesus Nowhere
Holiday
The Static Age
Before the Lobotomy
Are We the Waiting
St. Jimmy
Boulevard of Broken Dreams
Hitchin' A Ride
Welcome To Paradise
When I Come Around
Iron Man (Black Sabbath Main Riff Cover)
Brain Stew
Jaded
Longview
Basket Case
She
King For A Day, Shout, Stand By Me, (I Can't Get No) Satisfaction
21 Guns
American Eulogy

American Idiot
Minority
Macy's Day Parade
Tell Me When It's Time To Say I Love You
Good Riddance (Time Of Your Life)





Ma panoplie de vidéos (floues, et oui les pogos ça aide pas vraiment) :

3 commentaires:

GreenDayForever a dit…

T'inquiètes, on t'en veux pas pour tes remarques désobligeante dans tout ton article. Si t'es un rageur dans l'âme, tant mieux pour toi. Il y a des fans qui sont jeunes, d'autres moins. Billie joe joue très souvent avec le public et chauffe la salle plus d'une fois dans la soirée et c'est tant mieux. Si t'aimes pas ça, comme tu l'as dis toi même : Ne va plus les voir ;)

Tony a dit…

Tu as tout à fait raison :D, j'ai rien contre le fait qu'il s'éclate sur scène (au contraire) mais certains moment il fait trop durer les morceaux (pauvres Mike et Tre qui continuent au fond)
Et puis, je pense objectivement que j'ai pas été méchant mais plutôt cool dans la review :)

Willy a dit…

Je suis tombé sur ton post en recherchant la setlist complete de dimanche, je suis 100% d'accord avec toi :
- Intermedes 1000 fois trop long,
- manque de rythme dans les chansons
- ca bougeait pas dans la fosse alors que j'etais a 3 rangs de la scene.
Putain j'avais jamais vu ca, ils sont vraiment mous les jeunes de nos jours....
Heureusement qu'ils ont joué pas mal de Dookie, d'insomniac et de Nimrod sinon j'aurais été décu...