Pages

mercredi 17 février 2010

Review Concert : Japandroids @ Point FMR 15/02/10

En ce moment, les yeux du monde entier (ou presque) sont tournés vers Vancouver, ville hôte des JOs d'Hiver 2010. Mais en ce lundi 15 février, c'est Vancouver qui vient à Paris!
Donc pour ceux qui connaissent pas, Japandroids est un duo canadien explosif originaire de Vancouver formé par Brian King (Guitare) et David Prowse (Batterie). J'ai découvert leur 1er album Post-Nothing sur Last.fm en avril 2009 dans la rubrique des "Artistes qui montent" (et non pas grâce à Pitchfork que je ne suivais pas à l'époque I swear) C'est un des meilleurs albums de 2009 que j'ai pu écouté, même si j'ai honteusement zappé le groupe de mes tops faute de mauvais tri sur Itunes... "Évidemment ça vient du Canada!!"

Le genre musical du duo est un garage noisy qui invite très clairement au headbanging, dans la mouvance des groupes du même genre No Age ou encore Blood Red Shoes mais avec un guitariste un peu plus averti que LMC!
Les 2 membres du groupe se repartissent le chant, vu qu'à la base ils n'avaient pas trouvés leur chanteur. Autant dire que c'est pas le point fort du groupe !
C'était la première fois que Japandroids venait en France dans la même salle où j'ai vu leurs potes White Denim.



Première Partie : Semen Sundae

Pour une surprise, c'en est une ! Je ne m'attendais pas du tout à voir une première partie qui envoie autant que ce groupe de Speed Punk : Semen Sundae. Son leader est totalement dans l'esprit punk 80s et couvert de tatoos, il bougeait dans tous les sens et son punk était assez nerveux. A la vue des regards surpris de certains (ô_O) : Wow wtf !
Ils ont réussis à me faire gober qu'ils étaient étrangers, bien joués les gars.


Headliner : Japandroids

Première chose qui impressionne, c'est l'énorme son que dégage la guitare de Brian quand il a entamé No Allegiance to the Queen. Il possède une multitude d'effets qui rend le son assez intéressant ainsi qu'un impressionnant mur de 5 amplis Vox/Marshall pour faire ressortir clairement tout ça.
Le début du concert était assez inaudible niveaux voix : "normal le batteur portait un T-shirt A Place To Bury Strangers", groupe avec qui Japandroids a pas mal tourné!

Le groupe a joué tout l'album sauf I Quit Girls et quelques unes de ses EPs , j'aime énormément toutes les chansons de cet album, il n'y a rien a jeter. Mes favorites sonnent assez bien en live (Wet Hair, Sovereignty) tandis que le micro de David n'était clairement pas assez fort sur Rockers East Vancouver.
J'ai adoré Young Hearts Spark Fire, définitivement l'un des meilleurs titres du groupe, où le public a repris les "Ohoh Ohhohhh" en chœur, ce fût plaisant !

Japandroids - Young Hearts Spark Fire


Toute la salle a timidement headbanger en rythme (le froid n'a pas aidé à améliorer l'ambiance), mais le groupe a pas mal communiqué avec le public dont les membres ne pouvaient se retenir de dire des phrases du genre :
Autiste : "NEW YORK CITY COPPPPPPPPSSSSSSS!!!"
Brian : "...I quit"

Je vous fais aussi partager l'énorme affiche du "Parisian Beast", celui qui faisait des bruits de phoques entre les titres, j'ai filmé ce grand moment de solitude.

Niveau exclus, on a pas mal été gâtés entre le nouveau titre Art Czars qui sort en 7" avec une cover de Big Black Racer X ou la cover de Mclusky To Hell With Good Intentions.

Japandroids - Art Czars

Très bon gig qui s'est fini un peu avant 23h, moi qui pensait que ça durerait 40 minutes... je suis mauvaise langue! Le groupe très plaisant à voir et apparemment ils reviendraient en mai !


Setlist :
No Allegiance to the Queen
The Boys Are Leaving Town
Rockers East Vancouver
Heart Sweats
Art Czars
Wet Hair
Crazy/Forever
Sovereignty
Racer X (Big Black Cover)
Young Hearts Spark Fire
To Hell With Good Intentions (Mcclusky Cover)

Japandroids - Rockers East Vancouver
It's raining, In Vancouver, But I don't Give a fuck cuz I'm far from home tonight !!

Vidz
Tofs

1 commentaire:

Javier a dit…

love that drums