Pages

samedi 12 septembre 2009

Review Concert : Muse @ Théatre du Chatelet 08/09/09




Début Septembre, Muse jetais un pavé dans la mare : Ils donneront un concert privé Mardi 08 à Paris (et pas au Stade de France !) dans un lieu tenu secret, en marge de leur tournée qui débutera par la première partie de U2 (dans un stade évidemment...)
Zegut, toujours bien informé par son immense réseau lâche l'info : ce sera au Théatre de Chatelet (Hein !?!)

Comme on a très peu d'info mis à part qu'on peux gagner des places sur divers concours et sur Virgin Radio (non merci j'ai pas envie de subir Olivia Ruiz toute la journée juste pour un concours), j'ai pris mon mal en patience et attendu le fameux Mardi 08 à 8h00 pour que Virgin (et ses Ting Tings avant quand même) lâche l'info à leur tour : IL Y AURA DES BILLETS EN VENTE SUR PLACE vers 19h!!

Avec une news comme ça, ça va être la cohue !!!
En effet : déjà plusieurs centaines de personnes ont passé la nuit là-bas et/ou on attendu dès le levé du soleil en espérant que la billetterie ouvre a 9h : Eh ben...loupé ahah :D!
Moi depuis que je fais les concerts "surprises" j'ai toujours eu mon billet donc je me fais pas de soucis à me pointer après la fin du boulot (parti plus tôt que prévu quand même pour assurer le coup)
Après une longue (relative) attente de 3 heures sous la chaleur (27°), j'ai pu enfin acheté mon billet et celui qui venait en touriste à 19h-20h pouvait aussi je pense (à confirmer, si il y a un malheureux qui n'a pas réussi à rentrer...)

Le théâtre du Chatelet est composé de la fosse (totalement assise qui le restera pas longtemps) et de 3 étages.
Le cadre est agréable, très beau et classe, on est loin des stades, des écrans géants, des paraboles et des tenues au goût douteux de Matthew : ici il n'y a que Muse... et le public.



J'aperçois une barrière posée devant la scène et personne dessus car des vigils empêchent l'accès "mais à quoi sert-elle alors ?"
Peu avant 21h30, l'info comme quoi la fosse pouvait aller à la barrière est lancée : c'est L'ASSAUT, un véritable rush. (je rappelle que il y avait pleins de fauteuils quand même)
21h30, le groupe se fait de plus en plus attendre quand finalement : ils rentrent sur scène ! (et oui pour certains, ça devait être un vrai soulagement après cette dure journée)




Muse
déboule avec l'ex-clavier de NIN, assez sobrement et sans artifice, c'est leur 4ème concert de cette tournée.
Marketing oblige : ils commencent sur Uprising, le nouveau single du nouvel album à paraitre la semaine prochaine (et dont le lynchage la chronique sera certainement faite ici aussi... stay tuned)
Uprising, c'est du super réchauffé, c'est aussi fade que Starlight (et encore... même Starlight est mieux sérieux!) A écouter avec modération.
Le groupe enchaine avec 2 titres de BH&R que j'aime bien (car il y en a) Map Of The Problematique et Supermassive Black Hole, cette dernière qui était moins bien que sur le DVD HAARP !
Peu d'intérêt de parler des anciennes chansons, essentiellement des hits, toujours interprétés parfaitement par contre!
Resistance, titre un peu plus sympa mais ça casse pas la baraque encore, une ambiance qui rappelle Butterflies & Hurricanes ou encore Map of The Problematique.
Après un interlude, toujours aussi "ouf" chez Muse (d'ailleurs c'est entre autres pour ça que leurs lives sont si populaires, Matt commence un riff et Dom/Chris se calent dessus pour un truc qui rend super bien, sisi souvenez vous l'impro sur le dvd !)
S'enchaineront Hysteria et New Born, toujours parfaits...

Les ingés poussent le piano sur le devant de la scène pour que Matthew joue un nouveau morceau : United States of Eurasia (souvenez-vous, c'était le morceau à reconstituer à travers la planète)
En live, ça prend toute son ampleur mais bon toujours pas de quoi rendre la foule hystérique.

Matt reste sur son piano et annonce : "This is an older song called Cave".
Cave qui restera le seul représentant de Showbiz et qui excitera un peu les fans qui veulent de l'exclusivité, ça doit faire 8 ans qui l'ont pas jouée (un truc comme ça...)
Version "alternative" puisqu'elle est interprétée au piano et non à la guitare (snif)


Moment amazing aussi quand ils reprennent le classique Popcorn, version Muse !





Après Starlight tappée en rythme par le public, nouvelle chanson : Undisclosed Desires... en 10 ans de Muse (!) jamais entendu un morceau aussi nul (et même sur le CD, on croirait du RnB quoi... le syndrome Chris Cornell à touché Bellamy)
Puis viens un Time is Running Out vraiment épique et un nouveau morceau assez prometteur : Unnatural Selection. Je pense que ce sera mon morceau préféré de l'album, un bon gros riff bien heavy (limite Left Behind... -_-) quoi que la composition du morceau peut laisser à désirer. en tout cas, il m'a fait beaucoup d'effet.
Matt sautait partout sur ce morceau ainsi que sur l'interlude heavy qui suivait, c'était assez fun à voir.
La période heavy se clos sur Stockholm Syndrome (à mon plus grand plaisir !)


Matthew revient avec sa gratte, joue quelques bricolles et, adossé à son ampli, commence Plug In Baby, mon titre préféré : la pure classe !
Public toujours omniprésent, qui a chanté toute la soirée et encore plus sur ce titre.





Autre exclu (pour ceux qui n'avaient pas vu les vidéos sur internet pendant 2 ans), The Man with The Harmonica par Chris, met l'ambiance far-west pour attaquer le plus loufoque et un des meilleurs morceaux live du groupe : Knights of Cydonia

En résumé, le groupe était pas trop en forme, on va dire que c'était l'échauffement après une assez longue pause live. (mais qu'est-ce-que ça va être quand ils le seront !!)
Le son a été PARFAIT, rien à redire on entendu bien la voix, la guitare, la basse tout a été minitieusement réglé.
Je pense que niveau Setlist, ils n'ont pas beaucoup de marge de manœuvre, tout les "hits" sont là (ou presque, tant qu'ils touchent pas à Plug in Baby, ça me va :D) ils ont virés celle qui étaient dispensables de la dernière tournée (Invicible, Take a Bow, Feeling Good, B&H entre autres)

Dommage que tellement j'ai écouté Muse à un époque, entendre les hits entendu et réentendus ne me font presque plus aucun effet.
MAIS J'y retournerais plus que volontiers, vivement Bercy et le Stade de France !!
Dans le nouvel album, j'ai noté quelques titres sympa tout de même, plus d'infos dans les jours qui viennent...


Setlist

Uprising
Map of the Problematique
Supermassive Black Hole
Resistance
Hysteria
New Born
United States Of Eurasia
Cave (piano)
Popcorn
Starlight
Undisclosed Desires
Time Is Running Out
Unnatural Selection
Stockholm Syndrome


Encore:
Plug In Baby
The Man with the Harmonica + Knights of Cydonia




(merci au mec qui à réussi à faire passer son Tz-7 en fourbe :D...)

3 commentaires:

Nora a dit…

Merci pour la review, ça me fait un peu moins regretter de ne pas avoir été là xD (et merci au mec qui a pris ces vidéos, je suis étonnée par la qualité !)
Vivement Bercy & le Stade de France =D

Elo a dit…

Raaaa je regarderai les vidéos ce soir parce que là j'écoute l'album.. hum :D
le Stade de france je me demande si j'irai quand même, jcrois que c'est trop énorme pour moi (je dis ça et jsuis sûre que j'irai quand même)
et je suis d'accord ils peuvent virer tout ce qu'ils veulent mais pas Plug in baby :D

Tony a dit…

Je suis sur que la symphonie en live ça peux rendre bien donc à voir ! (mais à bercy y'a pas la place je pense)