Pages

samedi 19 décembre 2009

Review Concert : Editors + Guest @ Bataclan 14/12/09


Dernier concert de l'année (snif) avec une très belle affiche au Bataclan : Les anglais Editors accompagnés des Maccabees et des canadiens de Wintersleep (w00t!).
Ce concert à Paris était la dernière date de la première tournée européenne du dernier album "In This Light and On The Evening" qui a durée environ 7-8 semaines.
Je l'aime bien cet album, le groupe a totalement rangé les guitares pour du presque 100% synthés.
Sur le papier, j'étais censé le détester cet album là mais c'est un de mes préférés avec d'excellents morceaux où Tom chante toujours aussi bien (enfin dur de faire un choix, les 3 albums sont excellents.)
J'ai jamais eu l'occasion de voir Editors et j'attendais l'opportunité depuis un moment, donc je me suis rendu au concert "un peu plus qu'enthousiaste"!



Première Partie : Wintersleep (Canada)

"Ed et Tom regardant attentivement pour la n-ième fois Wintersleep jouer."


J'ai écouté rapidement le week-end dernier ce sympathique groupe qu'est Wintersleep (YAY Canada) que je ne connaissais ni d'Eve ni d'Adam.
Bon, il n'y avait pas grand monde dans la salle, tout le monde avait très froid mais leur set était très bien même si tout le monde en avait rien a foutre (comme d'hab!) "Ils étaient au mauvais endroit, au mauvais moment !"
Le style musical est très éloigné d'Editors ou des Maccabees puisque c'est assez indie (genre Frightened Rabbit ou Band of Horses je ne sais pas trop), avec une voix qui rappelle un peu Chris Cornell en moins roque (sisi)
Il me semble (?) qu'ils ont joué en dernier, le morceau que j'ai vraiment apprécié sur les CDs : Nerves Normal, Breath Normal, 7 minutes assez magiques.
(et le bassiste avait une Rickenbacker, rien qu'avec ça, ils ont gagné mon respect... Eh oui il en faut peu parfois)


Seconde Partie : The Maccabees (UK)


Ah les Maccabees, les superstars UK du moment venant de Brighton, sont très appréciés par le public ce soir là (et appréciés tout court).
En chacun de nous, il y a un coté irrationnel... Il y en a qui sont fâchés avec les groupes américains, les groupes "hype / à la mode", d'autres avec les female vocalists ☺, moi je suis fâché depuis quelques temps avec les groupes indie anglais (pas écossais ni gallois!)
(Je suis sur que chacun s'est reconnu dans une de ces catégories là !)
Pourquoi ? depuis que je me suis rendu compte du coté éphémère de la scène anglaise. Avant j'écoutais principalement ça (genre les petits groupes comme les Wombats que j'adore/ais, je peux aussi citer dans le plus connu genre Kaiser Chiefs) qui n'ont qu'1 voir 2 albums et qu'on entend plus jamais parler après...
Et puis, avec 2 albums, on se lasse très vite (pour un musicalement instable comme moi en tout cas.)

Sinon niveau musique, je pensais que ça bourrinerait plus "comme chaque bon groupe anglais de base" (Tony et ses préjugés) mais en fait, c'est plus subtil que ça la musique des Maccabees!
Le chanteur au T-shirt Peggy Sue (arg! Souviens toi l'hiver dernier) a une voix originale et spéciale et sinon le batteur a un très bon français !
Pour savoir si le concert était bien ou pas, je ne peux malheureusement pas statuer la dessus... mais je sais qu'ils ont joués uniquement du dernier album (que j'avoue n'avoir même pas téléchargé) et qu'une seule du 1er album.

Setlist des Maccabees



Headliner : Editors (UK)

Pas très gentil j'ai été au dessus (je n'ai rien contre les Maccabees si vous avez bien lu), mais Editors sort aisément de la masse de groupe anglo-saxons.
Déjà, Russell le bassiste joue sur une Rickenbacker même si elle sonne weird, Tom chante super bien avec sa voix grave à la Joy Div., les notes aiguës à la guitare Rickenbacker de Chris me font tripper (comme Bloc Party, Two Door Cinema Club ou Tokyo Police Club) et la frappe d'Ed est très rythmée et cadence parfaitement les morceaux.

Le concert commence magistralement par le titre éponyme In This Light and On This Evening, c'est un peu un morceau génial surtout pour faire monter la pression en début de concert, avec une bonne explosion où Tom peux commencer à faire son terrible jeu de scène impulsif et autiste (j'ai eu peur de me prendre un coup de guitare c'est pour dire!)
Le chant de Tom était pas comme sur l'album au début mais Tom Smith, c'est comme un diesel !

Editors - In This Light and On This Evening "I swear to God in this light and on the evening, London's becomes the most beautiful thing I've seen"

Bien lancé, le groupe enchainera avec l'autre titre éponyme, celui du deuxième album : le hit An End Has a Start. C'est un peu le titre qui m'a fait découvrir/aimé Editors, d'ailleurs ça me fait penser que le groupe a un don incroyable a sortir des excellents singles.
L'enchainement avec Blood, You Don't Know Love, même si un poil décevant en live par rapport au CD mais j'aime toujours autant la 2ème partie, Bones fût assez jouissif et dans le genre "je débute parfaitement un concert", ça vise haut!
L'ambiance était géniale et naturelle, elle est venue toute seule (pas comme à certains concerts :D)
D'ailleurs Tom aime bien jeter son matos, il sait pas que ça coute cher nomdidiou !!! (tout comme Russ qui jette sa Rickenbacker par terre, dans le genre pour me faire grincer des dents c'est pas mal, c'est pire que les poupées vaudou comme supplice ça !)
Bon sinon il y a eu tout le dernier album reparti un peu partout sur la setlist : D'abord The Boxer que je n'aime pas trop, The Big Exit où l'on a pu bien admirer l'écran LED derrière la scène en plus du jeu de lumière parfaitement rodé tout au long de la soirée.

Editors - The Big Exit "The way I FEEEEEEEEEEELLLLL INSIDEEEEE"

Eat Raw Meat = Blood Drool et son intro bizarre, tout comme le reste de la chanson d'ailleurs. "I give a little to you, I give a little to him, I give a little to her"
Sinon il y a eu aussi l'inédit de tournée All Sparks, c'est pas une exclue en soit mais ça fait plaisir à entendre (surtout la première fois).
Ma claque personnelle viendrait peut-être de The Racing Rats, autant sur CD mouais mais en live couplée au jeu de lumières : WOW !
Ou bien la claque viendrait de la b-side You Are Fading, un morceau un peu fanfare où tout le groupe s'éclate vraiment sur scène.
Like Treasure, très bon nouveau morceau où vraiment le chant de Tom est plus que jamais mis en avant.
Moment sympa : Quand Mister Urbanowicz a un #epicfail quand il essaye vainement d'attirer l'attention de Tom en montant sur le piano pendant Smokers Outside The Hospital Doors (qui faisait mumuse avec un bonnet de Noël !)

Editors - Smokers Outside The Hospital Doors

Le set se fini avec mon morceau préféré du nouvel album : Bricks and Mortar où jen 'ai pas pu m'empêcher de chanter de la merde (comme la folle à ma droite, je préfère vous épargner ça) tellement je suis en kiff de ce morceau !
Ce morceau est tout simplement MAGISTRAL, un rythme super entêtant et le refrain est beau, voila.


Le groupe quitte la scène puis revient, sous les ovations et les "Thank You Paris" que Tom n'hésitera pas à répéter toute la soirée (souvent après s'être roulé par terre ou avoir effectué un pas de danse chaotique), pour jouer le très hypnotisant Walk The Fleet Road.
Pour finir le concert, le groupe choisi la voie royale après avoir effectué des remerciements touchants à Wintersleep et Maccabees : Le tube culte Munich, évidemment le Bataclan était chaud bouillant, le déjà-en-passe-de-devenir-culte Papillon "AND IT KICKS LIKE A SLEEP TWITCH" qui est super addictif et très dance... puis Fingers In The Factories parfaitement interprété qui met un terme à ce merveilleux concert.
Carrément conquis, tout le monde repense qu'à une seule chose : les revoir le 29 Avril à l'Olympia !!

Editors - Papillon (où on peux m'entendre imiter les synthés, un grand moment)


Setlist Editors
In This Light And On This Evening
An End Has A Start
Blood
You Don't Know Love
Bones
The Boxer
The Big Exit
Escape The Nest
Eat Raw Meat = Blood Drool
All Sparks
The Racing Rats
Like Treasure
Camera
Bullets
You Are Fading
Smokers Outside The Hospital Doors
Bricks And Mortar

Walk The Fleet Road
Munich
Papillon
Fingers In The Factories


Photos
Vidéos

4 commentaires:

Juliet a dit…

Je me sens pas du TOUT concernée par ton truc sur les female vocalists déjà.

*@udrey* a dit…

Attends, tu veux dire que All Sparks n'est plus une chanson qui reste sur toutes les setlists ? :(
Mais c'est une des meilleures chansons en live ! Heureusement qu'ils l'ont joué le 14 !

Eat Raw Meat = Blood Drool ... Ah cette chanson... Gros coup de coeur (j'ignore pourquoi), je suis contente qu'elle soit dans la setlist celle-là par contre...

Merci pour les vidéos et les photos :)

Et bienvenue dans la "Editors-mania"... Même si les albums sont tous géniaux, ça vaut quand même le coup de les voir en live... C'est là où on peut observer le charisme de Tom Smith, les jeux de lumières hallucinants et l'atmosphère très énergique qui règne dans la salle !!!

:)

Tony a dit…

@Juliet Ah bon pq ? il ya solly et steffy tout ça aussi qui sont comme toi ! ça doit être l'extrême jeunesse :D!
@Audrey oui je crois que je suis atteint par "l'Editor-mania."

Tony a dit…

(Et puis c'est vrai, tu vas voir Beach House donc tu n'es pas concernée)