Pages

mardi 3 août 2010

Review Festival : Dour Festival Day 4 "The End"


Dernière journée à Dour, c'est parti !
Après une seconde nuit glaciale (6°) bizarrement, peu de personnes faisait les malins pendant la nuit.
Au programme : Baddies, Melissa Auf Der Maur, Monotonix, Dum Dum Girls, The Raveonettes, Archie Bronson Outfit, Ghinzu, Devendra Banhart et Calvin Harris.


Baddies (The Last Arena)

Je connais de nom Baddies car ils étaient censés ouvrir pour Mando Diao au Bataclan en décembre dernier. Vous savez le concert qui a été annulé et jamais reprogrammé...
Baddies c'est quoi ? 4 types en chemises bleue qui font un rock à la Futureheads, avec un bassiste à la Rickenbacker pour un son garage.
Sympa pour commencer la journée.


Melissa Auf Der Maur (The Last Arena)

Revoila la troupe de la bassiste rousse Melissa, cette fois ci sous la chaleur écrasante de la Belgique, que Melissa pointera du doigt plusieurs fois.
Même tenues pour tout le monde qu'à son dernier passage à Paris. La setlist était plus courte évidemment mais il y avait une petite fanbase au premier quand même!

Après son set, elle était en interview au stand PureFM, elle racontait sa vision de l'art, que la musique c'était sa vie toussa mais qu'elle ne faisait pas ça pour le fric.

Monotonix (La Petite Maison Dans La Prairie)



Les israéliens de Monotonix ont la grosse réputation d'être totalement dingues en live, et Dour n'échappe pas à la règle, eux qui trustent tous les festivals d'Europe.
A peine rentré dans la tente, je vois aucun instrument sur scène et uniquement des gens du backstage : Les instruments étaient DANS la fosse.
Après, c'était parti, on voyait que le chanteur qui crowdsurfait, les autres membres feront pareil plus tard. Le chanteur finira par sauter des poteaux à plusieurs reprises.
Musicalement, c'est du garage mais c'est pas pour ça que les gens venaient je pense.

Dum Dum Girls (Club Circuit Marquee)



Les DDG ont une très sale réputation en live, celle de jouer 30 minutes top chrono.
En voyant une heure consacrée pour elles sur la plage horaire, je me suis dit peut-être qu'elles feront un effort !
Et bien, que dalle, 35 minutes et on se casse. J'aime pas trop cette mentalité, qu'elles ne comptent pas sur moi pour faire leur promo donc :)
Musicalement, c'est du lo-fi, le genre qui est à la mode en ce moment...
Sinon elles sont assez sexy avec leurs petites tenues (qui parfois montraient des bouts de fesses).

The Raveonettes (The Last Arena)

Les Raveonettes et leur shoegaze/ noise pop revival sont l'un des groupes phares danois.Je m'attendais à un truc aussi violent que Serena Maneesh, et finalement c'était des chansons assez proches de Jesus & Mary Chain.
Je ne connais pas trop le groupe mais la chanteuse et le guitariste de gauche sont clairement les clés de ce groupe.
Je les revois ce dimanche sinon.

Archie Bronson Outfit (La Petite Maison Dans La Prairie)


L'heure des clashs : Archie Bronson Outfit ou Ghinzu ? Et bien, comme j'ai pas pu me décider entre mon coté garage et ma curiosité, j'ai décidé de faire moit moit.
Ces anglais qui font du garage us portent bien leurs noms, ils ont des robes de toutes les couleurs assez ridicules.J'aimais bien leur album sorti en 2007, qui était assez classique mais à priori le nouvel album a des sonorités très exotiques voir tribales dans les rythmes.
C'était très plaisant de les voir jouer, à revoir à St Malo ou à la Maroquinerie!

Ghinzu (The Last Arena)

Arrivé pour 30 minutes de Ghinzu qui jouait à domicile, j'ai cru être à un concert de NIN tellement le lightshow était percutant, métallique et efficace.
Comme je n'ai jamais accroché vraiment sur CD, je voulais voir ce que ça donnait en live.
Je peux vous assurez que c'est carrément mieux en live, plus percutant, puissant, mieux quoi.
En guise de rapel, Ghinzu a choisi de cover... Rage Against The Machine, à la sauce belge évidemment. FUCK YOU I WON'T DO WHAT YOU TELL ME!

Devendra Banhart (Club Circuit Marquee)


J'ai jamais été un fan des travaux de Devendra, ce genre qu'on appelle freak folk, truc un peu hype.
Avec un groupe plutôt complet, j'ai bien accroché au début du set, des chansons uptempo qui accrochent bien.
Après ça m'a un peu gonflé, c'est parti en folk pas vraiment intéressant puis j'ai préféré quitter la tente pour aller me placer pour Calvin Harris.

Calvin Harris (The Last Arena)


Quoi de mieux que Calvin Harris pour clore le festival, lui qui a tellement enflammé Rock En Seine l'année dernière.
Le public était assez froid, un mec à ma gauche sniffait même de la coke (et qui faisait le mec shooté tout le concert), le genre de truc qui me gâche un peu la soirée.
Calvin était moins impliqué qu'à Paris la dernière fois, il ne lançait plus les "ARE YOU READYYY??" et on sentait vraiment qu'il faisait le strict minimum.
Sinon il a joué tout ses hits : Are You Ready For The Weekend, Acceptable In The 80s (toujours aussi bof en live) ou You Used To Hold Me.
Bien sûr, je me suis bien éclaté sur le concert et surtout sur le final avec I'm Not Alone, l'une de ses chansons les plus efficace.


Verdict de Dour: Pas le meilleur festival que j'ai fais cette année, en terme de prog ou terme de confort (physique et visuel), c'était loin d'être Werchter.
Le point positif est de parler français et que le festival est abordable.

Top :
Fucked Up (CAN / Hardcore Punk)
Wild Beasts (UK / Indie rock)
The Middle East (AUS / Indie Post Rock)
Black Mountain (CAN / Psyche Heavy Rock)
Atari Teenage Riot (DE / Digital Hardcore)

Flop :
New Young Pony Club (UK / New Rave)
Hadouken (UK / New Rave)

1 commentaire:

vajofrey a dit…

Reading this was such a great help. Anti aging skin products is such a complicated thing and this article explained it well. Many thanks to this new information.

generic nolvadex