Pages

dimanche 10 avril 2011

Review Concert : The Thermals @ Maroquinerie 06/04/11

Ca fait depuis l'automne dernier que The Thermals, un trio originaire de Portland, OR tourne en boucle sur mon Ipod.
J'aime leurs compositions énergiques tout en restant très mélodique, ce qui fait que je peux facilement dépasser les 2000 écoutes. De plus, ils sont assez productifs, 5 albums depuis 2003 dont 4 avec l'aide de Chris Walla... Que demande le peuple ?

The Thermals a donc fait une petite tournée française : Évreux, Paris, Lyon et le festival Garorock mais je n'ai pu faire qu'Évreux et Paris !


The Coathangers (US)

La première partie de la tournée européenne était le all-girl band The Coathangers, 4 filles qui font une musique assez fun, une sorte de punk énergique. Quand j'ai entendu les hurlements de phoques en écoutant les albums sur Spotify, j'ai compris à qui j'avais à faire !
En tout cas, j'ai toujours pris du plaisir à assister à leur set, elles ont toujours le sourire et le coté déjanté (cf le look de la batteuse assez riot grrrl). En plus, elles sont super gentilles.
Musicalement, les compositions sont très loin d'atteindre les morceaux de Plumtree (un groupe de filles du Canada, génial) mais c'était marrant.

The Thermals (US)

Le premier concert était donc à l'Abordage, salle à Évreux en Basse-Normandie (à 1h de Paris).
Devant environ 40 personnes à tout péter, The Thermals à envoyer un set expéditif d'une heure sans coupure, en ne négligeant pas la setlist qui tourne environ à 23 chansons.
Pas de changement de matos, ni de gros matos kikoo : le groupe joue une musique efficace avec un minimum de matos.
Le manque d'ambiance dans le public ne donnera pas une tournure spéciale à la soirée, hélas.

Le lendemain, j'attendais un peu plus du concert à la Maroquinerie, mon endroit fétiche où pas mal de mes groupes favoris ont déjà joués : The New Pornographers, Tokyo Police Club, Camera Obscura...
La salle était en formation restreinte, la concurrence était rude ce soir-là (The Kills, José Gonzales...) mais pour moi, c'est vite vu !

The Thermals a encore enchainé un mix de ses chansons mais cette fois-ci, le public a répondu présent.
Ça me faisait vraiment plaisir d'avoir un lightshow efficace et un peu d'ambiance sur les plus grosses chansons du groupe comme Here's Your Future ou A Pillar of Salt !
Au niveau de la setlist, c'était assez équilibré. Le dernier album est le plus "mauvais" selon moi, mais ils ont joués toute celles que j'aime beaucoup, c'est à dire celles qui ne parlent pas trop de leur "Personal Life".
J'ai aussi beaucoup apprécié la forte présence des morceaux du premier album, surtout Brace and Brake.





Bref, un concert à 200 à l'heure où l'on voit pas le temps passer avec un très gros batteur, Kathy qui mitraille les notes de basse comme personne puis Hutch qui assure la guitare et le chant à la perfection. J'aurais aimé les voir encore quelques fois tellement c'est bon!

Setlist Paris :
I Don't Believe You
It's Trivia
Brace and Break
We Were Sick
I Let It Go
Returning to the Fold
Our Trip
Every Stitch
Not Like Any Other Feeling
Never Listen To Me
Here's Your Future
I Might Need You to Kill
A Stare Like Yours
End To Begin
Power Lies
Your Love Is So Strong
St. Rosa and the Swallows
How We Know
Overgrown, Overblown!
Now We can See
A Pillar of Salt

Time to Lose
No Culture Icons




1 commentaire:

une fille BLASEE a dit…

Ben non, pas de The Thermals pour moi à Garorock parce que c'était pile en même temps que le Jim Jones.
Too bad.